Les réels avantages du ticket restaurant.

Tickets Restaurant, les avantages

Si l’attribution de titres restaurant présente de réels avantages pour l’employeur, notamment en ce qui concerne l’exonération de certaines cotisations, les tickets et chèques repas pour le restaurant ont également de nombreux bénéfices pour le salarié.

 

Avantage n°1:

 

Augmentation du pouvoir d’achat

Les tickets et chèques repas représentent une augmentation du pouvoir d’achat, puisque la valeur du titre restaurant est supérieure à ce que l’employé débourse pour l’acquérir auprès de son employeur.

Prenons l’exemple d’un titre restaurant dont la contribution de l’employeur est maximale :

  • La valeur du ticket est de 9,20 , mais pour l’obtenir le salarié n’a déboursé que 3,68 .
  • L’économie réalisée est donc de 5,52 , ce qui correspond à la contribution de l’employeur.
  • Le pouvoir d’achat supplémentaire pour le salarié est donc de 1 214,40 € par an : 5,52 € (contribution de l’employeur sur chaque titre) × 220 (jours travaillés) = 1 214,40 €.

Le financement du titre restaurant est partagé entre l’employeur et le salarié, mais la totalité de son financement est payée par l’employeur auprès de la société émettrice. Il appartient ensuite au salarié de rembourser l’employeur à hauteur de sa propre participation. Ce remboursement peut être effectué :

  • par chèque .
  • en espèces .
  • par virement .
  • via une retenue sur salaire opérée par l’employeur.

 

Avantage n°3

 

Très simple d’utilisation.

Le chèque restaurant s’adapte aux différents modes de restauration des salariés, comme :

  • Les restaurants.

Pratiquement tous les restaurateurs acceptent les tickets restaurant. certains n’en prennent qu’un ou deux par repas , mais ils sont nombreux a accepter de régler la totalité de l’addition en tickets resto.

  • La restauration rapide, livrée ou traditionnelle .

Bien souvent vous pouvez aussi régler la totalité de l’addition en tickets repas.

  • Les boulangeries-pâtisseries.

Avec les formules sandwich, boisson, dessert.

  • Les grandes et moyennes surfaces .

En achetant des produit frais, légumes, fruits , plats préparés.

Ils prennent au maximum 2 tickets par passage en caisse. Certaines enseignes accepte de faire 2 passages en caisse avec un caddie. Renseignez vous a l’accueil de votre magasin avant.

Avantage supplémentaire , vous pouvez cumuler vos avantages cartes .

 

  • Les détaillants de fruits de légumes , épicerie fine.

La aussi vous pouvez régler la totalité de vos achat en titre restaurant.

L’autre avantage c’est qu’ils vendent aussi des produits de tout les jours que vous pouvez payer avec vos tickets restaurants.

  • Les boucheries , charcuteries , traiteurs.

Idem que pour les fruits et légumes, vous pouvez régler la totalité de vos achat en titre restaurant.

 

Bon a savoir : Certain commerces de proximité vous font un avoir lorsque votre achat est inférieur a la valeur de votre chèque restaurant.

 

Avantage n°4

Vous pouvez faire un don de vos tickets périmés a une association.

Vous pouvez donnez vos tickets périmés jusqu’à la fin du mois de février de l’année suivante a une association ex: Resto du cœur , croix rouge.

Avantage n°5

Déduction d’impôts

Les dons a une association de titres-restaurant sont déductibles de vos impôts à hauteur de 100% de leur valeur faciale.

 

Avantage n°6

Echange et remboursement

Le salarié doit utiliser ses tickets ou chèques restaurant durant l’année civile de leur émission allongée de 2 mois. Dans le cas contraire, il a la possibilité de se les faire échanger gratuitement, au plus tard dans les 15 jours suivant la fin de la validité (soit le 15 mars). L’employeur lui remettra donc un nombre égal de titres restaurant valables pour le nouveau millésime.

L’employé qui quitte son entreprise a la possibilité de se faire rembourser les tickets qu’il n’aurait pas utilisés à la date de son départ.

 

Avantage n°7

Ticket restaurant dématérialisé.

Depuis le mois d’avril 2014, les employeurs peuvent désormais décider de dématérialiser les titres restaurant. Auparavant uniquement distribués sous forme de  papier, ceux-ci peuvent aujourd’hui prendre la forme d’une simple carte à puce. Les salariés qui en bénéficient peuvent payer les commerçants par le biais d’une carte tickets restaurant fonctionnant comme une carte de crédit, avec l’utilisation du même terminal de paiement par le commerçant. La carte est re-créditée  tous les mois par l’employeur, en tenant compte de l’éventuelle participation du salarié (alors déduite de son salaire).

Comme la plupart des cartes bancaires, la carte ticket restaurant est également équipée d’une fonction paiement sans contact. Elle fonctionne de la même manière que pour une carte bleue classique : il suffit de rapprocher la carte ticket restaurant du terminal de paiement pour pouvoir payer.

Il est également possible de payer en titres restaurant par le biais d’un smartphone.

Plafond

Ce remplacement permet notamment aux salariés de payer leur addition au centime près, dans la limite d’un plafond fixé à 19 euros par jour.

Jours d’utilisation

En principe, les titres restaurant dématérialisés peuvent être utilisés tous les jours sauf le dimanche et les jours fériés. Ils peuvent donc être utilisés le samedi soir mais pas le dimanche (il est en effet interdit de payer en titres restaurant le dimanche, bien que certains commerçant acceptent ce type de paiement ce jour là).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *