Devenir soigneur animalier : quelle formation choisir ?

Devenir soigneur animalier : quelle formation choisir

Un proche ou vous même souhaitez devenir soigneur animalier ? Mais vous ne savez pas quelle formation suivre ? Cela tombe bien nous allons vous apporter dans cet article tous les éléments nécessaires pour que vous puissiez faire votre choix.

Qu’est ce que le métier de soigneur animalier en parc zoologique ?

Vous avez sans doute regardé au moins une fois l’émission “Une saison au zoo”. Vous êtes peut-être un fan et ne manquez aucun épisode des aventures des animaliers du Zoo de La Flèche. Quel que soit votre degré d’intérêt pour cette série, il y a fort à parier que vous ne connaissiez pas aussi bien le métier de soigneur animalier que vous ne le pensiez.

Car oui être soigneur animalier ce n’est pas flâner au milieu des animaux en compagnie d’autres passionnés. Loin de là…

Une petite revue des activités régulières du soigneur animalier est nécessaire surtout si vous pensez à vous orienter professionnellement vers ce métier.

Le soigneur animalier – ou la soigneuse animalière – est un agent d’entretien au service des animaux. Il doit s’assurer de la bonne conduite des élevages qui lui sont confiés. Ses activités de base le rapproche quelque peu du palefrenier. Il doit en effet quotidiennement :

Préparer et distribuer les rations alimentaires
Nettoyer les cages et les enclos des animaux
Surveiller le comportement et l’état de santé des pensionnaires du zoo

Un soigneur animalier met donc en oeuvre des programmes et des procédures afin d’assurer le bien-être des animaux captifs. On peut aussi ajouter aux activités ci-dessous – qui occupent la majeure partie du temps d’un animalier – les missions suivantes :

Préparer des “enrichissements” pour occuper les animaux
Assister le vétérinaire lorsque des soins sont nécessaires
Animer des activités pédagogiques à l’attention des visiteurs

Le métier de soigneur animalier s’est complexifié en même temps que les parcs zoologiques ont vécu leur révolution. Faisons un peu d’Histoire : durant le 19ème siècle et pendant la majeure partie du 20ème siècle, les zoos d’Europe et d’Amérique du Nord étaient souvent peu investis dans le bien-être animal. Tout le monde à l’image de la “fosse aux ours” et autres cages bétonnées minuscules où circulent en boucle tigres et autres carnivores.

Jadis, les enclos étaient souvent de petites tailles, insuffisamment nettoyés et peu aménagés pour satisfaire les exigences de leurs occupants. Les animaux bénéficiaient rarement d’une alimentation répondant à leurs besoins nutritionnels. Leur espérance de vie était raccourcie et les reproduction rares ou anecdotiques.

Fort heureusement, les parcs zoologiques se sont professionnalisés et sont maintenant des lieux investis dans la conservation des espèces animales en danger de disparition. Ainsi les parcs zoologiques recherchent des personnes qualifiés pour constituer leurs équipes et soutenir leurs efforts : vétérinaires, éthologues, soigneurs animaliers, animateurs… C’est la raison pour laquelle être soigneur animalier dans un zoo ne s’improvise pas et qu’il faut de réelles compétences pour assumer ce poste.

Quelles sont les qualités d’un soigneur animalier ?

Le soigneur animalier doit être apte à travailler en extérieur même lorsque les conditions météorologiques ne sont pas bonnes. Au coeur de l’hiver ou lorsqu’il pleut les animaux ont toujours besoin d’être nourris. Et leurs enclos doivent être nettoyés tout aussi fréquemment.

Si son métier est physique, il n’empêche qu’il doit bien connaître la biologie des espèces dont il s’occupe. Il doit maîtriser les bases de l’éthologie pour déchiffrer le comportement de chaque individu et prévenir en cas d’anomalie le responsable animalier ou le vétérinaire de l’établissement.

Le soigneur animalier est un ouvrier qualifié qui sait appliquer les consignes données et travailler en suivant les consignes de sécurité. En effet, il travaille à proximité d’animaux potentiellement dangereux : fauves, grands primates, éléphants et grands herbivores,…

Il doit savoir travailler en équipe et communiquer avec ses confrères et sa hiérarchie. Il est donc de caractère sociable.

Mais être soigneur animalier c’est aussi devoir travailler par roulement durant les week-ends, les jours fériés et les vacances scolaires. Un rythme qui peut être une contrainte lorsqu’on fonde une famille.

Suricates élevés au Jardin zoologique tropical à La Londe.
Suricates élevés au Jardin zoologique tropical à La Londe.

Doit-on se former pour travailler dans un zoo ?

Comme nous venons de l’expliquer, il faut de réelles compétences pour travailler avec des animaux de la faune sauvage. Certains animaux sont très exigeants et des fautes commises par le soigneur animalier en charge de leur entretien peuvent avoir de graves conséquences.

Notons que de plus en plus de personnes souhaitent devenir soigneur animalier et travailler dans un zoo. C’est probablement dû à un effet de mode qui entoure ce métier. Car il y a encore une vingtaine d’années être soigneur animalier était souvent un accident de parcours. Maintenant les offres d’emploi trouvent plusieurs dizaines voire centaines de candidatures.

Les recruteurs sont donc plus exigeants que par le passé et tendent à porter leur choix vers des personnes issues d’une école de soigneur animalier et dont l’expérience en parc zoologique est déjà significative. Ils recherchent des personnes suffisamment autonomes et parfaitement au courant des exigences et des contraintes du poste à pourvoir.

Vous avez donc tout intérêt à vous former dans une école reconnue par la profession et à effectuer de nombreux stages en parcs zoologiques afin de vous démarquer.

Quelle est la meilleure école de soigneur animalier ?

Cette question revient souvent sur les forums et sur les réseaux sociaux. En France, il existe en 2020 plus de dix écoles et centres de formation qui préparent au métier de soigneur animalier. L’importance de cette offre est corrélée avec le nombre grandissant de personnes qui souhaitent se former. Mais malheureusement elle n’est pas le reflet d’une demande importante du côté des recruteurs.

La meilleure école de soigneur animalier est celle qui vous permettra d’intégrer le secteur des jardins zoologiques. En effet, les directeurs et responsables des parcs animaliers ne sont pas neutres sur ce sujet et ont leurs préférences pour telle ou telle école. Parfois ils ont même des préjugés pour certaines autres écoles et ne recrutent pas les personnes qui s’y sont formées. Et il existe aussi des directeurs qui préfèrent recruter des personnes non qualifiées et les former “sur le tas”. Bien que ces derniers sont de moins en moins nombreux.

Nous vous conseillons donc de vous orienter en priorité vers des écoles qui bénéficient d’une reconnaissance de l’état. Ou du moins d’une reconnaissance par le milieu professionnel. Car il existe de bonnes écoles non reconnues par l’état qui sont pourtant appréciées par les recruteurs des parcs animaliers.

Nous ne pouvons pas citer les écoles qui ont notre préférence. Ce point de vue est subjectif. Le plus judicieux est de vous adresser à des soigneurs animaliers en exercice. Vous trouverez sur les réseaux sociaux quelques groupes qui regroupent des soigneurs animaliers. Nous vous conseillons en particulier de vous rapprocher des réseaux et du forum de l’Association francophone des soigneurs animaliers.

Les écoles reconnues par l’état

En 2020, il existe deux écoles qui délivrent un titre professionnel de soigneur animalier inscrit au RNCP. Il s’agit de la Maison familiale et rurale de Carquefou et du CFPPA de Gramat. Ces deux écoles font partie des plus anciennes en France. De nombreux soigneurs animaliers sont passés par l’une de ces deux institutions. Elles bénéficient donc de réseaux importants d’anciens élèves.

Les autres écoles et centres de formation

Les autres écoles de soigneur animalier ne délivrent (pas en 2020) de titre professionnel. Mais attention cela peut changer car elles sont nombreuses à tenter l’accréditation.

Le groupe les Etablières propose un titre professionnel de “responsable de petite et moyenne structure” auquel il ajoute une qualification de “soigneur animalier qualifié”. Cette formation se déroule sur deux ans (contrairement aux autres écoles qui forment sur une année) et délivre un titre professionnel équivalent à un bac+2. Cette formation est appuyée par plusieurs parcs zoologiques de l’ouest de la France : Vallée des Singes, Zoo de la Boissieres du Doré,…

Peut-on se former à distance ?

Il existe plusieurs centres de formation qui proposent une formation à distance pour devenir soigneur animalier. Ce type de filière est souvent emprunté par les personnes qui ne sont pas en mesure de suivre un enseignement en présentiel, comme c’est le cas pour toutes les autres écoles. Ces formations proposent également des conventions de stage pour leurs apprenants. C’est aussi une raison de leur succès.

L’option de vous former à distance doit être mûrement réfléchie. Interrogez les soigneurs animaliers et si vous en avez la possibilité les responsables des établissements zoologiques.

Photos lémuriens. Maman maki catta et son bébé.
Photos lémuriens. Maman maki catta et son bébé.

Le guide “objectif soigneur animalier”

Il est parfois compliqué de s’y retrouver lorsqu’il s’agit de faire un choix entre les différentes filières qui s’offrent à vous. Bien entendu, en quelques clics les moteurs de recherche vous apportent de nombreuses informations. Néanmoins, il est nécessaire de faire un tri rigoureux. Car toutes les écoles ne communiquent pas clairement sur leur reconnaissance par l’état ou par la profession. Connaissez-vous la différence entre un certificat de formation et un titre professionnel inscrit au RNCP ? Savez-vous quelles sont les préférences de responsables animaliers ?

Le guide “Objectif soigneur animalier” fait une synthèse objective et neutre des informations que l’on trouverait en faisant des recherches poussées. Ce guide apporte aussi un complément d’information pour préparer un dossier de candidature et un entretien devant un jury d’école ou un recruteur. En plus une présentation du métier de soigneur animalier et de l’activité des parcs zoologiques y est faite dans le détail. Si vous appréciez cet article vous allez adorer ce guide.

Objectif soigneur animalier: Pourquoi, comment et où se former pour devenir soigneur animalier ?
  • soigneur animalier, Préparation (Author)
  • 77 Pages - 02/05/2020 (Publication Date) - Independently published (Publisher)

Comment bien se préparer pour intégrer l’école de vos rêves ?

Si vous souhaitez intégrer l’une des écoles de soigneur animalier en France (visitez cette page pour consulter la liste ), vous aurez tout intérêt à bien vous préparer. Car certaines écoles reçoivent chaque année des centaines de dossiers d’inscription pour quelques places seulement. Vous devrez faire la différence en vous y présentant avec une expérience préalable significative en zoo et des connaissances précises sur le métier que vous souhaitez faire.

Comme tous les soigneurs animaliers vous le diront, il est nécessaire d’effectuer des stages dans plusieurs établissements. En plus d’acquérir une expérience profitable, cette étape pourra vous permettre de valider votre choix d’orientation ou de reconversion. Car encore une fois le vécu est préférable à l’image que l’on se fait de ce métier. Enfin notez que les écoles de soigneur animalier demandent entre 2 semaines et un mois d’expérience préalable. Et que beaucoup de candidats accumulent plus de deux mois de stages.

Vous pouvez également suivre une préparation en e-learning pour acquérir les bases théoriques qui entourent la profession. Mais aussi afin de vous familiariser avec la culture professionnelle. Le dispositif “Préparation soigneur animalier” propose à quiconque de participer à des wébinaires animés par des professionnels qui travaillent dans les parcs zoologiques ou qui occupent des positions de consultant dans le secteur. Vous trouverez les informations sur cette formation e-learning en lançant une recherche sur un moteur de recherche.

Bon courage pour la suite !

Voilà ! Nous espérons que cet article vous aura apporté des informations intéressantes que vous saurez valoriser. Et qu’il vous encourage dans une démarche raisonnée d’orientation ou de reconversion.

N’oubliez pas que le métier de soigneur animalier est encore envisageable à condition d’être clairement au courant des besoins des parcs zoologiques. Il faut être passionné par les animaux, mais aussi savoir travailler dans un environnement exigeant. Ainsi le passage par une formation reconnue professionnellement est clairement indiqué.

Nous vous souhaitons une bonne continuation dans la réalisation de vos projets professionnels.

écrit par :
Plus d'articles de l'auteur flvm

Planter, entretenir et hiberner les dahlias

Dans ma mémoire, les dahlias étaient rouges vives ou jaune soleil et...
Lire l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *