Comment aiguiser une lame de tondeuse à gazon ?

Au fil des tontes et en rencontrant des obstacles comme de petits cailloux ou des morceaux de bois, la lame de la tondeuse à gazon s’use et s’abime. Soit la machine ne réussira plus à tondre la pelouse correctement soit elle le fera, mais le résultat sera douteux. En effet, la pelouse sera déchiquetée au passage de la lame. Cela signifie qu’il est temps d’affuter la lame de la tondeuse et de la changer au besoin. Comment aiguiser une lame de tondeuse à gazon ? Suivez le guide.

Les types de lames de coupe des tondeuses à gazon

Il existe plusieurs types de lames qui promettent des rendus différents et qui sont adaptées à des travaux spécifiques. Que l’on dispose d’une tondeuse à gazon manuelle, électrique ou autoportée, ce qui est sûr, c’est qu’il est impératif de l’entretenir régulièrement et d’aiguiser leurs lames afin qu’elles restent efficaces.

Chaque type de tondeuse à gazon est doté de lames spécifiques :

  • La tondeuse à gazon manuelle est équipée de lames hélicoïdales.
  • La tondeuse à gazon thermique est équipée de dispositifs broyeurs.
  • La tondeuse à gazon autoportée est équipée de lames rotatives.

La lame rotative

On retrouve bien souvent la lame rotative sur les modèles autoportés. Il s’agit d’une lame horizontale fixée à un axe vertical et qui lorsqu’elle entre en rotation, crée un mouvement d’air dans le carter. Cela a pour effet d’aspirer l’air et de redresser l’herbe, facilitant ainsi la tonte. Les brins d’herbe sont ensuite expulsés vers le bac de ramassage. Si la tondeuse à gazon est équipée de l’option mulching alors l’herbe sectionnée sera de nouveau hachée en fines particules. Ainsi transformées, les fines herbes pourront être utilisées comme engrais pour nourrir la pelouse.

Il est intéressant de rappeler que la vitesse de rotation de la lame rotative est de 3 000 tours par minute. La lame réalise un travail précis et rapide, et ce, même si l’herbe est mouillée.

La lame hélicoïdale

On retrouve généralement la lame hélicoïdale sur les tondeuses manuelles. Il s’agit ici de plusieurs unités assemblées jusqu’à former un cylindre horizontal. Plus concrètement, le système se compose d’une lame hélicoïdale et d’une contre-lame. En tournant sur lui-même, le cylindre sectionne l’herbe et la coupe en continu comme si on l’avait cisaillé.

La lame hélicoïdale assure une tonte précise et permet d’obtenir une coupe courte. Cependant, pour en arriver à ce résultat, il est impératif que le terrain soit bien plat et que la tonte soit réalisée au minimum deux fois par semaine.

Les dispositifs broyeurs

Les dispositifs broyeurs sont surtout remarqués sur les tondeuses thermiques. Il s’agit d’un assemblage de lames articulées qui, lorsqu’elles se mettent en action, viennent broyer l’herbe. Le mouvement est mu par la force centrifuge et ce type de lame peut aisément venir à bout des grandes herbes et des broussailles.

Le rendu n’est pas aussi esthétique qu’avec la lame rotative, mais son principal avantage, c’est que là où les autres perdent en performance, elle assure un travail efficace. En effet, elle peut être utilisée sur les terrains broussailleux et la lame ne se casse pas à la rencontre du premier obstacle (cailloux, racines, etc.).

L’entretien des lames des tondeuses à gazon

L’entretien des différentes lames ne se fait pas de la même manière. Si pour certains, il est nécessaire d’aiguiser, la lame de la tondeuse à gazon régulièrement, pour d’autres, une fois par mois suffit amplement. L’on rappelle qu’il est nécessaire d’aiguiser la lame de la tondeuse à gazon pour s’assurer une bonne qualité de coupe de la pelouse.

La lame rotative doit notamment être aiguisée régulièrement, dès que l’on note que les coupes ne se font plus correctement et qu’au lieu d’être cisaillés, les brins d’herbe paraissent cassés. La lame hélicoïdale quant à elle n’a pas besoin d’être aiguisée parce que le mouvement de frottement sur la contre-lame suffit à l’aiguiser. Pour les dispositifs broyeurs, même si la lame est solide, il faudra toujours compter avec un affutage en règle au moins une fois par mois.

Une lame bien tranchante assure une pelouse du jardin bien entretenue. Si la lame est émoussée, elle va casser l’herbe au lieu de la couper. Les cellules de l’herbe écrasées vont entrainer un jaunissement de la pelouse et le brin peut même mourir sans un entretien spécifique.

Aiguiser la lame d’une tondeuse à gazon : les étapes à suivre

Avant toute chose, il est bon de prendre quelques précautions, ceci afin d’éviter tout risque d’accident.

Sur une tondeuse thermique et une tondeuse autoportée, on commencera par enfiler des gants et des lunettes de protection avant d’arrêter le moteur. Il est nécessaire sur certains modèles de débrancher le câble de bougie, ceci afin de s’assurer que le moteur ne s’allume pas de manière inopinée.

Sur une tondeuse électrique, il suffit de débrancher la tondeuse avant de commencer l’affutage des lames. Dans tous les cas et même si le modèle est équipé de l’option anti démarrage, il faut toujours s’assurer d’enlever les clés du contact.

Le nettoyage du carter de la tondeuse à gazon

Une fois la tondeuse posée sur l’un de ses flancs, on commencera par nettoyer le carter au moyen d’une brosse pour retirer les saletés et les déchets végétaux qui s’y sont accumulés.

Le démontage de la lame de la tondeuse à gazon

Pour le démontage de la lame, on commencera par bloquer la lame d’une main avant de dévisser les vis avec l’autre au moyen d’une clé Allen ou d’une clé plate selon le type de vis. Il convient ensuite de retirer les rondelles avant de constater l’état général de la lame. De petites ébréchures peuvent se remarquer sur la surface de coupe ou l’angle de coupe n’est plus droit. Dans les deux cas, cela signifie qu’il est temps d’aiguiser la lame.

L’affutage de la lame de la tondeuse à gazon

Pour un affutage rapide et efficace, l’on privilégiera l’utilisation d’une meuleuse d’angle. Avant d’attaquer, il ne faut pas oublier de revêtir les protections puisque l’outil tourne à haute vitesse.

Avant de brancher l’appareil, on pensera également à équiper la meuleuse d’un disque épais puis il suffit de maintenir la lame de la tondeuse à gazon sur un établi dans un étau ou avec un serre-joint.

Pour commencer, on meule à plat l’un des côtés de l’axe de la lame pour retirer les ébréchures puis on inclinera la lame pour rétablir l’angle de coupe. Il convient ensuite de meuler le long de la lame en veillant à ne pas la surchauffer. On recommence ensuite l’opération avec l’autre côté. À noter qu’il ne faut jamais meuler les bords de la lame sans quoi elle perdrait de son efficacité.

L’équilibrage de la lame de la tondeuse à gazon

On place un tournevis dans le trou de l’axe de la lame avant de la maintenir en équilibre sur un tournevis. Si elle est bien à l’horizontale, cela signifie que la lame est bien équilibrée. Si ce n’est pas le cas alors, il faudra penser à meuler de nouveau l’un des côtés de la lame.

La lame est de nouveau tranchante, on termine l’opération en retirant les résidus et autres saletés qui se seraient collés sur la lame avec une brosse métallique. On en profite pour passer également un coup de brosse sur les fixations de la lame et de la tondeuse avant de remettre les vis et les rondelles à leur place et voilà, la tondeuse à gazon est de nouveau prête à l’emploi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *